•  

     

     

     

    puisqu'il faut atterrir

    sablons !

     

     

     

     

     

     

     

    à l'horizon la Sardaigne

     

     

     

     

    et pour ceux qui n'aiment pas le Champagne
    cocktails de toutes les couleurs !

     

     

     

     

     

     

    koaaaa ?...si, ça se mange, les méduses !...des mignonnes comme ça toutes roses ! non ? ben aussi ça se crache, les méduses ;-)))

     

     

     

     

     

     

    une méduse qui s'est crachée (clic !)

    atterrissage difficile

    Photos Lavezzo mai 2019


    10 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     
      bien gérer  la  chute
    est  un art  difficile

     

    d'ailleurs comme tous les chemins
    qui mènent à Rome ou ailleurs

     

    tous les nuages que je toboggane
    me ramènent...oh !!...ciel !!...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    j'ai encore la tête ailleurs...mais j'ai enfin défait ma valise, c'est une preuve de bonne volonté ?...

     

     

     

     

     

     

     

    Photo : île Lavezzo, 14 mai 2019

     

     


    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

    je  descends  de  mon  petit  nuage

    et  j' arrive

     

     

     

     

    ceci est un indice du lieu où je me trouvais la semaine dernière...quelqu'un du cru y a posté un de ces nuages lenticulaires...

     

     

     

     

     

     

    merci au hublot de l'avion pour le flou de mouvement en bas à gauche

     

     

     

     

     

     

    Photos : une à terre et une en l'air, mai 2019


    10 commentaires
  •  

     

     

     

    Voici  les  réponses aux questions  posées

    par  tout  ouïe

    dans  le  billet  précédent

     

    La souris  qui  passe  sur  les  images  s'exprime  d'une  façon  énigmatique ?

    souvent  absconse, souvent  abstruse ?

      soliloquie  loufoque ?

    oui  ! et  non ! la  souris  parle  des  hommes

    si  petits  qu'on  ne  voit  pas  leur  effrénée   course  au  miel ,

    leur  ruée  vers  l'or  d'un  autre  soleil,

    voici  venu  le  temps  des  grandes  migrations

     

     

    alors, la  souris, tais-toi  et  ZOOME !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quitte et double

     

     

     

     

     

     

    eh  oui, ils  entrent par  une  porte  dérobée,
    et  sortent  par  la  fenêrte !!

    ils  ont  quitté  la terre de leurs  origines,

    ils  ont  quitté  leur  maison,

    auront -ils  le  double espéré ?

     

     

    de  qui  est  cette  œuvre que  tu   (Gé)hem ?

    alors  là  ça  devient  compliqué...

    Car qui est qui ? qui sont qui ?

    Qui porte vraiment cette œuvre ?

    Peut-être  pourras-tu  me   donner  ton  avis
    après  avoir  cliqué
    la      la      la       lère

    personnellement  j'aime  le  trait  plein  d'esprit...


    et  je  migre  beaucoup  par  l'esprit,  je  le  confesse,

    je migre en pensée, en parole, très  peu  par  action  et  par  omission ;

    et  pour  migrer  un  peu,  oui   je  repeins  ma  yourte !

    Quand  pensé-je  avoir  fini ?

    Quitte et double

    Je  reprends  à  mon  compte  ton  conseil :

    "Ne  te  presse  pas !"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

     

    vivre

    sortir  du  cadre

     

     

     

     

     

     

    comme savent le faire les petits enfants, lorsqu'ils refont les murs de l'appartement....

     

     

     

     

     

     

    pourquoi rester sur le divan, lorsque dehors le mone m'attend

     

     

     

     

     

     

    entrer dans la ronde sans fin, entrer dans la ronde enfin

     

     

     

     

     

     

    dans ma yourte, "entrer par une oreille et par l'autre saillir", pour soritr nul besoin de porte

     

     

     

     

     

     

     

    allez, c'est décidé, c'est le printemps, je dépoussète mon cadre de vie

     

     

     

     

     

     

    je repeins ma yourte ! ah mais zut, si je veux que ça change, autant changer complètement de couleurs

     

     

     

     

     

     

    ...bon...j'ai du boulot !...

     

     

     

     

     

     

    Photo : musée des Beaux Arts d'Orléans

    1 file humaine sortant de la montagne
    2 file humaine sortant de la yourte

     


    7 commentaires
  •  

     

     

     

    "sous l'arbre vertical

     

    défier la pesanteur des rêves"

     

     

     

     

     

     

     

     

    des feuilles nouvelles comme s'il en pleuvait

     

     

     

     

    Photo : arboretum des Grandes Bruyères, avant-hier

    un monde à part : dorure.net


    9 commentaires
  •  

     

     

     

    des  frissons  de mars

    gibouleversent l'air qui pleure

    des  pétales  de fleurs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Salut ! C'est le printemps ! c'est l'ange de tendresse ! Ne devinez-vous pas pourquoi je bous d'ivresse ?

     

     

     

     

     

    Photo : arboretum des Grandes Bruyères
    citation à la souris : Rimbaud potache (Un cœur sous une soutane)


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique