•  

     

     

     

    se fondre dans l'univers à quatre feuilles

     

     

     

    il faudrait être dur de la feuille pour ne pas entendre cette symphonie du nouveau monde

     

     

     

     

     

    Photo : hier, au bord de la rivière


    5 commentaires
  •  

     

     

     

    parfois bien gris
    chargé de bois mort

     

     

    c'est où le paradis ? monte monte, t'inquiète, accroche-roi aux branches !

     

     

     

     

     

     

    et juste après tout paradis
    avec la vie
    qui se déplie

     

     

    ma petite nouvelle préférée : la feuille qui a trouvé l'ombre de rien en plein soleil

     

     

     

     

     

    Photos : parc Bellecour Pithiviers

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

     

    oui

    un jour

    peut-être

    tu auras la pêche

     

     

     

     

    si la fleur prend bien la mouche

     

     

     

     

     

     

     si la pluie ne fait pas couler la fleur

     

     

     

     

     

     

    on fera même des confitures si la fleur évite la déconfiture (la grêle le vent le gel)

     

     

     

     

     

     

    Photo : il y a 5 mn dans le verger


    5 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

        A chaque fois que tu n'entendras pas sonner le téléphone, ce sera moi qui ne t'appellerai pas.   (dans "Beignets de tomates vertes")

     

     

     

     

     

    pourquoi pas
    sans frapper ?

    parce que je suis comme tout le monde
    je n'ai pas peur de mourir
    juste peur de souffrir

    alors quitte à être sonnée
    autant l'être direct...

     

     

     

    ...mais ce qui est "frappant", c'est que la chaîne pour sonner est tellement haute qu'on ne peut pas s'en servir...

     

     

     

     

     

    Photos : abbaye de Fontfroide.


    7 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sous le choc

     

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

     

    est mon amie
    parfois je l'oublie

    la nuit est mon amie
    elle me refugie

     

     

     

     

     “Pendant l'insomnie, je me dis, en guise de consolation, que ces heures dont je prends conscience, je les arrache au néant, et que si je les dormais, elles ne m'auraient jamais appartenu, elles n'auraient jamais existé.” Cioran----Et puisque, depuis quelque temps, coïncident soleil lvant et sommeil couchant, j'imagine pour tromper mon horloge interne, que je suis quelque part où le soleil brille déjà---

     

     

     

     

     

    ...nuits d'orient...et le marchand de sable passe...en Caravan, de Duke Ellington...

     

     

     

     

     

    Photos : Bretagne
                       Alcazar de Séville


    6 commentaires
  •  

     

     

    comme une nuit noire

    rouge

    comme une nuit blanche

     

     

     

    to sleep or not to sleep ? allez,  je me rhabille et je dors debout...

     

     

     

    Photo : détail, expo Gao Bo à la MEP(jusqu'au 8 avril 2017), février 2017


    8 commentaires