• La longue marche

     

     

    parfois je voudrais
    ne plus être humaine

    être une animale normale
    qui ne fait pas de fracas

    une vie avec des ailes
    dont les migrations sont belles

    toutes ces vies qu'on ne voit pas
    et si j'avais le choix

    une feuille de bouleau
    une fleur de bruyère
    un galet caressé
    par la mer

    je pense
    que les pierres aussi pensent
    juste
    si lentement
    on n'a pas le temps

     

     

    Toutes ces bêtes qui vivent là, qui se fondent si harmonieusement dans la nature...l'homme est-il trop bête pour en faire autant ?

     

     

     

     

    Photo ci-dessus : Ecosse

    ci-dessous :  cliquer pour agrandir
    pas eu le cœur de la mettre en grand
    ni de traduire en français-l'ami google vous le fera-
    on n'est pas rendus...
    j'ai vu grand peut-être en me voyant
    fleur de bruyère
    je ne suis qu'un gravier finalement

    There’s a particular photo that went around the world. That of the little boy lying dead on the beach. It is true that the photo is very sad and makes you reflect on the distress of these people fleeing their country at the risk of their lives. Above, a photo showing some people walking to reach the final objective, to live in a European country. Even if this photo is making it around the world, only 1% of the people will notice the truth. On the photo, there are 7 men and 1 woman. up to this point – nothing special. But in observing a bit closer, you will notice that the woman is bare feet, accompanied by 3 children, and of the 3, she is carrying 2. There is the problem, none of the men are helping her, because in their culture the woman represents nothing. She is only good to be a slave to the men. Do you really believe that these particular individuals could integrate into our societies and countries and respect our customs and traditions ???

    « Un escalier fleuriLa grande randonnée »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Mars 2016 à 01:28

    J'aime beaucoup ce joli poème. D'autant plus que je suis aussi dans ce même questionnement...

    Je ne crois pas en Dieu, mais s'il devait exister, on va payer très cher !

    2
    Dimanche 27 Mars 2016 à 09:36

    Un très beau rêve que je partage...

    MERCI

    Passe un très bon dimanche fleur de bruyère

    3
    Dimanche 27 Mars 2016 à 10:14

    à méditer...

    Joyeuses Pâques !

    4
    Dimanche 27 Mars 2016 à 10:23

    Même un gravier a son importance. Sans gravier, sans gouttes, il n'y a que le néant. Nous contribuons tous à l'élaboration de notre terre mère.

    Bises Claire et un bisous à ta petite-fille. (je lui ai répondu)

    5
    Dimanche 27 Mars 2016 à 11:15

    Fleur de bruyère

    à la vie éphémère

    regardait avec envie

    un simple gravier

    polit par le vent

    lavé par la pluie

    prenant avec le temps

    l'éclat d'un diamant

     

     

     

    6
    Dimanche 27 Mars 2016 à 11:40

    Très beau billet, l'humain est le seul animal qui ne sache pas se mettre en harmonie avec la nature.

    Par contre, je n'accroche pas à la fin du texte sur la petite photo, qui peut être pris à double sens et montrer un grand mépris et un rejet que je trouve limite malsain envers toutes traditions et sociétés autres que la nôtre.

      • Lundi 28 Mars 2016 à 11:28

        J'ai "tiqué" au même endroit que toi, Almanito, de là mon "on n'est pas rendus"...

        Certes ça me fait froid dans le dos d'imaginer que la condition de la femme puisse redevenir ce qu'elle est encore dans certains pays.

        Mais le chemin à faire est dans les deux sens, et sans condescendance.

    7
    Lundi 28 Mars 2016 à 11:57

    C'est vrai que l'occident juge très vite ce qui se fait ailleurs et aimerait que la vie dans l'univers se déroule selon son modèle. Je vois dans cette dernière photo, beaucoup plus un problème de coeur et d'humanité que de traditions.

    8
    Mardi 29 Mars 2016 à 14:08

    Etre une femme est "qqch" de beau et grand, je pense que nous sommes harmonie et qu'il ne faut jamais baisser les bras et s'effacer devant... quiconque

     

    9
    Samedi 2 Avril 2016 à 21:06

    un galet caressé par la mer ça me va parfaitement

    10
    Lundi 18 Avril 2016 à 19:16

    Un galet , un caillou , un rocher ne détestent point...............l'humain oui , si , c'est ce qui fait sa grandeur................Il aime accessoirement là ça devient génial.

    C'est tellement rare.

     

    Amitiés.

     

    Et l'Ecosse n'est qu'une étape , je le pense lorsque je lève les yeux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :