• De boue les morts

     

     

     

     

     

    ou Ça glaise, Blaise, cela s'impose aujourd'hui, journée de la Terre 2016.....

     

     

     

     

    temps mêlés

     

     

     

     

    ...j'aime ces personnages qui ont encore des pieds comme des racines...

     

     

     

     

    ...petite danse macabre...Saint-Saens...mais ? j'ai cru voir passer un dromadaire ?!...Carnaval des animaux...

     

     

     

     

    ...un couple à trompe...il brasse beaucoup d'air avec ses trois bras...et elle, derrière, elle a les côtes en vrac...

     

     

     

     

     

     

    pour en finir
    avec un sourire en série

    un homme debout
    (pour plus amples détails
    je laisse la parole à la souris)

     

     

    Barcelo, tirant une partie de son inspiration de l'art rupestre, nous propose, à l'instar de nos ancêtres des cavernes, un dessin animé ! (voir l'élucubration détaillée photo suivante) A ce propos, à la question toujours sans réponse : "Mais pourquoi allaient-ils faire leurs peintures au fin fond des grottes, là où il faisit complètement noir et où personne ne pouvait les voir ?" j'ai une réponse en intime conviction : c'était là leurs salles obscures, où un opérateur (au lieu de feuilleter un flipbook par exemple) marchait muni d'une torche devant les fresques et leur faisait du cinéma ! Les hommes ont toujours aimé raconter leurs prouesses à la chasse ! Tout de même, je les imagine assis devant " l'écran", trop cool nos ancêtres ;-)))

     

     

     

     

    Vous voyez le mouvement ? loin d'être un geste choquanr, ce redressement utilise l'effet de perspective pour minimiser l'"hardeur" et la taille de la chose ! Franchement, cet homme de boue ne fait-il pas preuve d'une pudeur, d'une maîtrise et d'une modestie exquises ? ;-))))))

     

     

     

     

    cela s'impose donc aussi
    danse macabre à deux queues

     

     

     

     

    en prime, un flipbook
    dont je parle sur la pénultième


    ça me rappelle mon enfance
    et mes carnets perdus
    je faisais tomber des étoiles
    en plein jour
    sur des objets qui se mettaient à briller
    la nuit

     

     

     

     

     

    « A livre ouvertCiel panaché »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Avril 2016 à 17:57

    absolument splendide !!! merci pour la (les) découverte(s)

      • Samedi 23 Avril 2016 à 12:42

        De rien les Caphys... et merci à vous de savoir (nous faire) sourire d'une actualité souvent déprimante ! je vous imagine bien flippistes !

    2
    Vendredi 22 Avril 2016 à 18:52

    Ben....Tu vas pas être contente... j'aime bien les histoires que tu racontes à leur propos, mais j'ai du mal avec les imagesbiggrin 

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 19:12

        Meuh si chui contente !! en plus je suis de ton avis, très déçue par mes photos par rapport à la réalité,

        qui doit beaucoup au jeu de l'ombre et de la lumière qui passent à travers la boue...

        Mais j'avais envie de partager mes pensées et d'avoir des échos -peut-être ;-)

        Journée de la Terre oblige....

    3
    Vendredi 22 Avril 2016 à 19:31

    Non, rien à voir avec la qualité évidente de tes photos. C'est la couleur qui me ...dérange. Mais de toute façon je viens autant pour tes réflexions et pensées que pour les photos, alors youpi tutti va benesmile

      • Samedi 23 Avril 2016 à 12:43

        Hahahaha je vois très bien la couleur de tes points de suspension, c'est vrai l'idée m'est venue aussi mais j' l'ai ...chassée lol

    4
    Vendredi 22 Avril 2016 à 19:45

    C'est encore moisarcastic !J'ai trouvé, si, si! ça me fait penser aux  Calaveras de Posada. Voilà!
    Promis, je reviens plus :)) (ce soir)

      • Samedi 23 Avril 2016 à 12:44

        Merci pour ton association d'idée, très intéressant Posada !

    5
    Vendredi 22 Avril 2016 à 22:53

    Et bien moi je les aime beaucoup tes photos. smile

      • Samedi 23 Avril 2016 à 12:45

        Fille de la terre merci !

    6
    Samedi 23 Avril 2016 à 09:25

    Génial ce flipbook ! Et quel plaisir d'écouter la danse macabre (très belle version) tout en lisant l'histoire que raconte la petite souris... (humm, mais la petite souris, ne serait-ce pas toi par hasard ? smile).Oui, cool nos ancêtres. Ils avaient déjà compris que la lueur vacillante d'une flamme dans une pièce sombre dont les murs étaient couverts de dessins... C'était déjà le septième art ! Beaucoup plus tard, en Grèce, un certain Platon refit la même expérience (le mythe de la caverne)... Ce fut la désillusion qui l'emporta ! D'où probablement cette expression bien connue de nos jours " Inutile de faire autant de cinéma pour si peu"

    Bises et bon week-end Mélanite. 

      • Samedi 23 Avril 2016 à 12:47

        Rire. J'aime bien ton écho et l'explication du dicton.

    7
    Samedi 23 Avril 2016 à 11:31

    Je ne savais pas que les squelettes en avaient aussi. Ah non, lui c'est pas un squelette.

    D'art d'art!

      • Samedi 23 Avril 2016 à 12:53

        yes certains squelettes "en" ont !! merci Pascal j'apprécie que tu aies constaté mon intérêt pour l'art ! wink2

    8
    Samedi 23 Avril 2016 à 15:09

    Vraiment très original, j'aime beaucoup ces graphismes.
    Bonne fin de journée

    9
    Dimanche 24 Avril 2016 à 09:59

    Superbe ! faire si beau avec si peu, c'est ça le talent ...dont je n'ai, à mon grand regret, pas une once !

    10
    Lundi 25 Avril 2016 à 10:04

    Focus sur des squelettes et un humanoïde unijambiste qui porte à gauche.

    Séquence hyper réalisme que j'apprécie beaucoup.

    Mes Amitiés.

    11
    Mercredi 27 Avril 2016 à 23:13

    Moi, j'aime bien ta série et je ne sais pas si c'est parce que j'ai faim... mais je ferai bien qqch comme çà avec du chocolat !!! (pas dit que je sois très douée qd même pour représenter des squelettes mais bon !!) donc yes !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :