• A livre ouvert

     

     

    l'allée Julien Cain réouverte
     après la transformation de la verrière
    (environ 200 m de long / 6 m de hauteur)
    en fresque de boue inspirée

    propose au passage
    une lecture initiatique
    où chacun sera son propre interprète

    Miquel Barcelo
    le souhaite ainsi

    la souris en passant
    vous livrera mes élucubrations

     

     

     

     

    Pour l'instant c'est clair : Jesus crucifié, à sa gauche Saint Sebastien criblé de flèches

     

     

     

     

    Seuls deux attributs de la Passion ici : dans la main droite du Christ une verge qui a servi à le fouetter et dans sa main gauche une lance ? le roseau avec l'éponge imbibée de vinaigre ? la lumière, au moment de la photo, accuse les contrastes et grille l'éponge...

     

     

     

     

    Un autre attribut de la Passion : dans le pied un clou (qui ressemble plutôt à une grosse vis filetée)

     

     

     

     

     

     

    A partir de ce moment des flèches partout, les guerres de religions ?

     

     

     

     

    Les anges déchus ? je pencherais aussi, à voir la suite, pour les anges de l'Apocalypse

     

     

     

     

    La Terre à feu et à sang ? des explosions, des catastrophes, des têtes de Zeus pas content des Hommes ?

     

     

     

     

    détail de la précédente

     

     

     

     

    zoom sur la partie bas gauche de la préprécédente (si vous avez le terme exact, je prends, parce que je ne suis pas satisfaite avec "antépénultième", vu que cette image n'est pas la dernière...)

     

     

     

     

    A livre ouvertLa dernière (de la fresque avec sa date d'acèvement en bas à droite , pas du bille !) le feu venu d'en haut et le feu venu d'en bas ? l'enfer et le paradis qui se rejoignent ? ou, pour revenir sur-sous- terre, les stalactites et les stalagmites du la grotte de Chauvet qui a braucoup inspiré Barcelo ? ce qui bouclerait la boucle avec le début de l'oeuvre, sur laquelle je reviendrai.

     

     

     

     

    ces visions ont rappelé
    du fond de ma mémoire photographique
    (je parle de mon ordi)
    une photo prise il y a longtemps
    dans la Chapelle Saint Louis à la Pitié Salpétrière

     

     

    QU'ILS REPOSENT EN PAIX ET QUE LA LUMIERE DU CIEL LES ESCLAIRE ETERNEL-LEMENT sur fond de vallée de larmes ?

     

     

     

     

    Photos : avril 2016, fresque éphémère de Miquel Barcelo, BNF Paris (jusqu'au 28 août 2016)

    Le jeu de mots est français etne traduit pas du tout le titre original (sol y sombra, et ici, vidre de meravelles)

    chapelle Saint Louis Pitié Salpétrière

    attributs de la Passion

     

    « La dernière envoléeDe boue les morts »

  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Avril 2016 à 07:50

    Les grands esprits se rencontrent..!Je voulais t'en parler et puis  j'ai oublié. En visitant l'expo, j'ai aussi pensé à cette fresque de la chapelle St-Louis!;-))

    2
    Lundi 18 Avril 2016 à 09:43

    La dernière photo semble inspirée du symbolisme d'un rite initiatique...

      • Lundi 18 Avril 2016 à 13:45

         La chapelle date du 17° siècle. Cette fresque me renvoie à ce drap mortuaire de la même époque , découvert ICI 

    3
    Lundi 18 Avril 2016 à 14:09

    Des "élucubrations" très inspirées !!! (Amen !!!)

    Joli travail en tout cas !

      • Lundi 18 Avril 2016 à 14:38

        Merci Nath, et mes excuses pour mon orthographe complètement élucubrée aussi, pfff...

        Mais il paraît qu'on peut lire les mots même avec les lettres dans le désordre, alors.....

    4
    Vendredi 22 Avril 2016 à 17:45

    Magnifique ce monochrome. Mais... Çà ne m'inspire pas trop la joie de vivre tout ça. Un verre de terre ? Non merci Mélanite... pas tout de suite.

    Je t'offre un verre de vin si tu veux... Allez, du vin de messe à la rigueur sarcastic 

    Bises et à la tienne.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :